« Infinite ∞ Love » le tome 1 : « Nos infinis chaos » de Alfreda Enwy

infinite-love-nos-infinis-chaos

Résumé :
« Il sourit, son regard se posa sur mes lèvres. Il les dévorait des yeux.
Oh, non… seigneur, non ! Pas ça. Les baisers, jamais. Surtout pas après un tel rêve, surtout pas après avoir revu ça ce soir…
– Ne m’embrasse pas, murmurai-je. Ne cherche pas à m’embrasser, Nate. Jamais. »
Dylan a vécu un grave traumatisme dans son adolescence, depuis lors, elle fait ce qu’elle peut pour se reconstruire. En débarquant à San Francisco, elle compte bien reprendre sa vie en main : poursuivre son entraînement au sport de combat, obtenir une licence de management, et, surtout, garder ses distances avec la gent masculine – ses lèvres n’embrasseront plus jamais celles de personne. Plus jamais. À moins que la rencontre de Nate, séduisant boxeur au passé sombre, et de son fils de 4 ans, aussi charmant que son père, ne vienne perturber cette dernière règle.
Alors que leurs chemins ne cessent de se croiser, Dylan sent son cœur et son corps s’éveiller, et ses troubles passés la hanter de nouveau…

☆ AVIS DE BELI ☆

Un roman que j’étais curieuse de découvrir, tout à fait dans la veine de ce que je recherche d’un New-Adult. Il n’est pas resté longtemps dans la bibliothèque avant d’être lu.

Nous débutons cette histoire avec Dylan, qui s’installe à San Francisco pour commencer ses études à Stanford. Elle a suivi son amie qui s’est installée avec son petit ami. Ce déménagement c’est pour elle un recommencement, une façon d’avancer et d’essayer de concrétiser son rêve : ouvrir une boutique de fleurs. Rêve peu ambitieux, voir même un peu ridicule selon ses propos mais c’est ainsi qu’elle s’imagine pouvoir s’épanouir, auprès des fleurs. Dylan est une jeune femme assez douce, gentille mais elle est aussi très combative dans sa vie de tous les jours. De combat, déjà elle aime pratiquer les sports, l’auto-défense est pour elle une part importante de son quotidien. C’est la forme qu’elle a trouvé comme exutoire à ce qu’elle ressent quand le passé semble vouloir la rattraper.

Elle va faire la connaissance de Nate à de multiples reprises, autant se dire ainsi qu’ils étaient destinés à se rencontrer ces deux-là. Mais ce à quoi elle ne s’attendait pas, c’est d’éprouver de l’attirance pour lui, pour un homme. Cela ne lui était pas arrivé depuis tellement longtemps. Nous comprenons très rapidement que Dylan a vécu un épisode profondément marquant dans le passé, nous le découvrons au fur et à mesure de notre lecture par le biais de cauchemars qu’elle fait la nuit, la réveillant en sueur, complètement anéantie.

Nous découvrons Nate à travers ces différentes rencontres qui ont lieu avec Dylan. Ces rencontres nous le présentent ainsi sous différents aspects : d’abord c’est son physique qui interpelle, il est impressionnant, bien bâtit et tatoué. Ensuite c’est son côté sportif que nous sommes amenés à connaitre. Là Dylan se dit que vraiment, elle qui souhaite le fuir, n’a pas de chance car il est coach dans le club où elle veut s’inscrire. Et ensuite, alors qu’elle fait la connaissance d’un jeune enfant de son immeuble qui se nomme Kyle, tout à fait adorable, elle se rend compte que son père n’est autre Nate, son voisin. Autant dire que l’éviter va s’avérer bien compliqué.

Nate et Dylan ont été attirés l’un par l’autre dès le début. Seulement voilà, si Nate tente quelques approches tout en restant cohérent avec son rôle de père et respectueux de la personne de Dylan, elle tente par tous les moyens de ne pas être en contact avec lui. Cette attirance qu’elle éprouve l’effraie, elle s’interdit d’en avoir une pour qui que se soit. Nate va réussir à s’introduire petit à petit dans son quotidien, tout comme Kyle qui s’avère très rapidement s’attacher à Dylan. Le temps passe et Dylan se laisse approcher, séduire et l’attitude de Nate, très patient et très ouvert d’esprit aide à ce que tout se fasse en douceur. Nate est un personnage très contrasté, l’image que nous avons de lui physiquement : impressionnant, un peu bad boy est en totale opposition avec l’homme responsable et raisonnable qu’il est devenu en devenant père. Nous sentons bien qu’il assume parfaitement son rôle et il mène une vie équilibrée. Il ambitionne de devenir avocat en dehors des cours de sport qu’il donne pour apporter plus de stabilité et un avenir correct à son fils.

Cette personnalité le rend encore plus attirant, Dylan va se laisser aller à tenter de vivre quelque chose avec lui. Mais son passé a laissé des traces, de celles que même l’amour n’arrive pas à gommer, elle lui interdit une chose, de celle qui constitue la base même de l’échange amoureux. Si Nate a toujours été patient, le fait qu’elle ne souhaite pas se confier à lui finit par le dépasser et quand son propre passé refait surface, c’est encore en tant que père qu’il prendra des décisions sur l’avenir de sa famille. Cela aux dépends d’une relation qui commençait à s’installer avec Dylan.

J’ai été touchée par les personnages, que se soit Dylan, tout autant que Nate et bien sur son fils Kyle. C’est un des points importants dans cette histoire, c’est la façon dont nous avons pu découvrir leur personnalité et leurs histoires. Aucun d’eux n’est excentrique ou dans des extrêmes incontrôlables. Le vécu de Dylan détermine beaucoup les décisions qu’elle prend, cette nouvelle vie marque un tournant important pour elle. Elle peut être fière de ce qu’elle est devenue mais il lui faut encore réussir à faire confiance en ce que son coeur lui dicte. Dylan est l’homme qu’il lui faut avec cet équilibre qu’il a dans sa vie en tant que père, elle ne pouvait pas tomber mieux.

Un roman que j’ai adoré lire, la trame narrative est assez commune mais l’intensité des émotions et les personnages auxquels on s’attache indéniablement rendent la lecture de ce roman très agréable. Alfreda Enwy a su retranscrire les émotions de ses personnages avec beaucoup de justesse, jouant avec la passion qu’ils éprouvent l’un pour l’autre mais aussi cette conscience qui fait que ses personnages sont très encrées dans la réalité des choses de la vie. Toutes leurs décisions vont être prises au mieux pour que chacun puisse évoluer, mais les secrets de Dylan sont lourds à porter et pour Nate, la confiance est un point essentiel pour construire quelque chose. C’est assez éprouvant de constater les répercutions que le passé ont eu sur Dylan, elle en souffre énormément.

J’ai vraiment passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. La plume de l’auteure accompagne les personnages dans leur histoire, les émotions y sont évoquées de bien belles façons. Un New-Adult qui répond à mes attentes de lecture, nous y retrouvons les ingrédients de ce genre de romance avec ce petit plus qui rend les personnages plus qu’attachants.

« Infinite ∞ Love » le tome 1 : « Nos infinis chaos » de Alfreda Enwy
Editions Milady, collection Emma le 30/01/2017 : 326 pages

NOTE : 5/5


Série Infinite ∞ Love :
Tome 1 : Nos infinis chaos (30/01/2017)
Tome 2 : Nos infinis insolences (12/07/2017)
Tome 3 : Nos infinis silences (25/10/2017)
Tome 4 : Nos infinis insomnies (10/01/2018)
Tome 5 : Nos infinis confusions (29/08/2018)


Book Trailer de Nos infinis chaos

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>